Articles

Retrouvez ici des articles de référence sur le magnésium !

Le traitement au magnésium de la pré éclampsie est arrivé en Europe plusieurs années après avoir été popularisé aux Etats-Unis, il est maintenant fréquemment utilisé dans la prévention des convulsions liées à la pré éclampsie.

Bien que peu utilisé au Royaume-Uni et en Europe avant l'étude Collaborative Eclampsie ou l'essai Magpie, le sulfate de magnésium, utilisé aux Etats-Unis pendant plusieurs décennies pour les cas d'éclampsie, est devenu maintenant un traitement habituel de la pré-éclampsie en Europe. [1]

L'essai Magpie, une importante étude internationale menée entre 1998 et 2001 sur 10 141 femmes réparties dans 175 hôpitaux de 33 pays, a montré que le sulfate de magnésium divise par deux le risque relatif d'éclampsie, sans sembler présenter d'effets secondaires substantiels à court terme sur la mère ou le bébé. Cette étude décisive devait permettre de réduire drastiquement les causes de mortalité liée à la grossesse telles que la pré éclampsie, également appelée toxémie gravidique ou hypertension artérielle gravidique (HTA)[2].

Si vous êtes enceinte ou si vous pensez fonder une famille, vous devez comprendre ce qu'est la pré éclampsie, quels sont ses symptômes et quelles sont les mesures à prendre afin d’éviter son évolution vers l'éclampsie, un type de pré éclampsie qui se caractérise par des crises convulsives et qui requiert une hospitalisation et un traitement immédiats. La pré éclampsie est un état potentiellement dangereux qui, s'il n'est pas diagnostiqué et traité, peut se révéler fatal pour la mère et pour l'enfant à naître.

Les symptômes de la prééclampsie

La pré éclampsie apparaît souvent à la fin du second ou en cours du troisième trimestre de grossesse, ou à la moitié de la grossesse lorsqu'il s'agit d'une grossesse tardive. La patiente peut présenter une élévation soudaine de la pression sanguine et un excès de protéines dans les urines. Parmi les principaux symptômes de la pré éclampsie on note :

•   Gonflement des mains et du visage/des yeux (oedème)
•   Prise de poids supérieure à un kilo par semaine ou prise de poids soudaine en quelques jours

Cependant, le gonflement des pieds et des chevilles étant normal durant la grossesse, il y a un risque qu'une pré éclampsie modérée passe inaperçue jusqu'à la prochaine visite prénatale, où le médecin pourra déterminer s'il s'agit de symptômes ponctuels ou d'un signe de pré éclampsie.

Les symptômes d'une pré éclampsie sévère sont facile à détecter, ils incluent :

  • Maux de tête sourds ou lancinants qui ne disparaissent pas
  • Douleur abdominale, principalement ressentie du côté droit, sous les côtes
  • Agitation
  • Baisse de la production d'urine, miction rare
  • Nausées et vomissements (signe inquiétant)
  • Troubles de la vision : perte temporaire de la vision, lumières clignotantes, halos, photosensibilité, taches et vision floue

Qui peut développer une pré éclampsie ?

Traitement au magnésium de la prééclampsieLa cause exacte de la pré éclampsie est inconnue. Les femmes proches de la quarantaine ont deux fois plus de risques de développer une pré-éclampsie que les femmes plus jeunes. En outre, les femmes qui ont déjà souffert de toxémie ou qui ont un parent proche en ayant souffert pendant la grossesse, on plus de chances d'être confrontées à la pré éclampsie.

  • Obésité : Un poids idéal avant la grossesse est capital pour prévenir l'apparition de la toxémie. Les femmes avec un indice de masse corporelle (IMC) supérieur à 30 encourent un risque de prééclampsie durant leurs grossesses.
  • Antécédents médicaux : les femmes ayant un passé diabétique, ou ayant présenté une pression sanguine élevée ou une maladie rénale ont également tendance à développer une toxémie ou une pré éclampsie.
  • Grossesse multiple : les femmes ayant eu un grossesse multiple (ayant porté des jumeaux ou plus) sont davantage susceptibles de développer une pré éclampsie ou une toxémie.

Pourquoi la toxémie / pré éclampsie est-elle dangereuse  ?

Si la toxémie ou la pré éclampsie ne sont ni diagnostiquées, ni traitées, l'augmentation continue de la pression sanguine entraînera des complications pour la mère et pour le bébé. En plus des dommages causés par la pression sanguine élevée, la pré éclampsie peut endommager le foie et les reins. Une nouvelle étude à mis à jour le fait que les femmes confrontées à la pré éclampsie, une complication sérieuse de la grossesse, présenteraient des risques élevés de dysfonctionnement thyroïdien plus tard dans leur vie.[3]

A défaut de traitement, la pré éclampsie peut provoquer des convulsions chez le patient. Ces convulsions sont un signe d'éclampsie, très dangereuse. Elle peut ainsi évoluer vers un syndrome HELLP (pour Hemolysis, hémolyse ou rupture des globules rouges ; Elevated Liver enzymes, augmentation des enzymes du foie ; Low Platelet count, faible numération des plaquettes), potentiellement fatal à la mère et à l'enfant.

La pré éclampsie exige une intervention rapide avec pour objectif de prévenir les convulsions, de contrôler la pression sanguine élevée et d’extraire le fœtus.

Pourquoi le magnésium fonctionne dans le contrôle de la toxémie

Traitement au magnésium de la prééclampsieUne autre étude publiée par Altura, Altura et Carella dans le Journal de Médecine Maternelle, Fœtale et Néonatale (2001) établit qu'un déficit en magnésium peut conduire à des spasmes du système vasculaire ombilical et placentaire. C'est la raison pour laquelle le magnésium est utilisé dans la gestion du syndrome pré éclamptique chez la femme enceinte. Les recherches menées par Adam, Malatyalioglu, Alvur et Talu suggèrent également qu'un faible niveau du magnésium cellulaire chez les femmes présentant une pré éclampsie peut favoriser le développement de l'hypertension. De nombreuses études laissent penser qu'une carence en magnésium chez la femme enceinte peut contribuer à l'apparition de la toxémie ou de la pré éclampsie. En 1957, D.G. Hall a rassemblé des données expérimentales et cliniques pour établir qu'une carence en magnésium conduit à des tremblements et des crampes musculaires, et contribue probablement à la toxémie durant la grossesse. Il a découvert que, de la 12e à la 25e semaine, le taux de magnésium du plasma était plus bas chez les femmes pendant une grossesse toxémique que pendant une grossesse normale.

Du magnésium pour une grossesse paisible

Si vous êtes enceinte ou si vous prévoyez de l'être bientôt, ajoutez beaucoup de magnésium à votre régime alimentaire (liste des aliments riches en magnésium). Vous pouvez, en toute sécurité, prendre un complément en magnésium de bonne qualité comme Mag365, et un supplément de calcium sans effet secondaire pour vous ou votre bébé.

Une alternative efficace est Essence of Life Magnésium Rub ou Essence of Life Magnésium Gel. Le gel Magnésium Rub  est un concentré d'eau de mer dont le sodium a été retiré et qui, lorsque vous l'appliquez directement sur la peau, pénètre de la même façon que le sel d'Epsom (transdermique). Appliquez une noisette de gel Magnésium Rub à la main directement sur la peau.

Le supplément de magnésium que vous absorberez ainsi diminuera les risques de survenue de la pré éclampsie, et il vous soulagera en grande partie des gênes liées à la grossesse.

Pour en savoir plus sur le rôle du magnésium cliquez ici.

Précaution : les informations dans cet article sont données à titre purement indicatif et ne tiennent pas lieu de prescription. Consultez votre médecin avant d'introduire la prise de magnésium dans votre régime alimentaire, particulièrement si vous souffrez d'affection rénale ou cardiaque, ou si vous suivez un traitement hypoglycémique.

Références

  1. Prevent Recurrent Eclamptic Seizures With Magnesium Sulfate: Prevent Recurrent Seizures With MgSO4 http://www.medscape.com/viewarticle/406418_3
  2. Journal of Maternal-Fetal and Neonatal Medicine (2001, Vol. 10, No. 4, Pages 246-250) Magnesium deficiency-induced spasms of umbilical vessels: relation to preeclampsia, hypertension, growth retardation BM Altura, BT Altura, and A Carella
  3. Non-medical prevention of pre-eclampsia: http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/9225653
Vous n'avez pas encore de compte? Inscrire maintenant!

Connectez-vous à votre compte

Interested in a trade account? Click here!