Articles

Retrouvez ici des articles de référence sur le magnésium !

Saviez-vous que l'alcool est diurétique pour le magnésium ? Vos reins rejettent jusqu'à 260% de magnésium en plus dans les minutes qui suivent votre prise d'alcool !

Protégez-vous en augmentant l'apport de magnésium dans votre alimentation et en utilisant des suppléments.

L'abus d'alcool est un problème croissant en Europe. Dans de nombreux pays, le nombre de personnes de 18 à 25 ans soignées pour des maladies liées à l'alcool est en constante augmentation.

D'un point de vue médical, l'alcoolisme est considéré comme un désordre métabolique présentant des effets cliniques comme le manque de contrôle sur la boisson, le besoin constant d'alcool et la dépendance physique à l'alcool. Des études expérimentales et épidémiologiques ont établi que certains facteurs génétiques peuvent déterminer la prédisposition d'un individu à développer une dépendance alcoolique. Des recherches plus poussées ont établi que l'alcoolisme ne se caractérise pas seulement par un héritage génétique, mais également par l'influence de nombreux autres gènes. Les facteurs environnementaux influencent également les chances de devenir alcoolique [1].

Pourquoi la carence en magnésium est-elle commune parmi les alcooliques ?

La première constatation du déficit en magnésium chez la population alcoolique remonte à 1934. En 1987, une étude finlandaise menée par Mussalo-Rauhamaa H, Poikolainen K, Kärkkäinen P, Lehto J a établi qu'un déficit en magnésium est prévalent chez les alcooliques [2]. Une autre étude américaine menée par Shane SR et Flink EB (1991) a établi une corrélation entre l'alcoolisme et la carence en magnésium [3].

L'élimination du magnésium par les reins est la raison pour laquelle la majorité des alcooliques présente un déficit en magnésium. L'alcool agit comme un diurétique du magnésium, qui conduit à une augmentation forte de l'élimination du minéral par l'urine. Les experts affirment que le rein élimine 260% de magnésium en plus dans les minutes qui suivent la prise alcoolique. La consommation régulière l'alcools et le développement de l'alcoolisme vide l'organisme de ses réserves en magnésium. Un effet qui est renforcé par le manque de magnésium dans l'alimentation quotidienne.

Dans les états d'alcoolisme avancé, l'élimination du magnésium par les urines peut diminuer en réponse à la diminution des réserves de magnésium dans l'organisme. Des études menées sur les animaux ont montré que la carence en magnésium est aggravée par les dommages hépatiques causés par l'alcool. [4]. Des facteurs comme les pertes gastro-intestinales dues aux vomissements et à la diarrhée contribuent à la perte progressive de magnésium dans le corps [5].

La perte des réserves en magnésium touchent le cerveau, les muscles du squelette, le foie et le cœur. Les carences en magnésium affectent de façon significative la synthèse des protéines, la production d'énergie, le fonctionnement cellulaire et d'autres fonctions organiques essentielles du corps. La déficience en magnésium prévalente dans l'alcoolisme chronique contribuerait aux maladies cardiovasculaires et à l'ostéoporose. La perte de magnésium est également considérée comme un facteur prédisposant au développement de pathologies dues à l'alcool comme la cardiomyopathie, la sarcopénie, l'AVC et la cirrhose.

Les symptômes dépressifs communs chez les alcooliques, spécialement pendant une période de manque, peuvent être attribués à une déficience en magnésium [6]. Le magnésium régule le flux d'ions de calcium vers les canaux calciques neuronaux. Il aide aussi à réguler la production d'oxyde nitrique neuronal. En cas de déficience en magnésium, les besoins neuronaux ne sont plus satisfaits, ce qui peut causer des dommages neuronaux, lesquels se manifestent sous forme de dépression. De fait, des résultats rapides et encourageants ont été observés en administrant un supplément de magnésium à une population souffrant de dépression [7].

Le magnésium comme thérapie pour alcooliques

Une quantité des manifestations de l'alcoolisme résultant d'une carence en magnésium, le traitement des patients alcooliques par le magnésium peut avoir de nombreux effets thérapeutiques.

Le magnésium peut être utilisé pour diminuer efficacement les symptômes dépressifs chez les alcooliques communs pendant et après la période de privation.

Une supplémentation en magnésium peut aider à la normalisation des activités enzymatiques ainsi que des paramètres cliniquement significatifs chez les alcooliques. Dans une étude norvégienne, des alcooliques chroniques ont reçu durant six semaines une supplémentation en magnésium. Il en a résulté une baisse significative de l'activité trop élevée de trois enzymes liées à la fonction hépatique : aspartate-aminotransferase (S-AST), gamma-glutamyltransferase (S-GGT) et alanine-aminotransferase (S-ALT). Une augmentation considérable de la force des muscles de la main des participants a également été observée. [8]

Par une supplémentation en magnésium à long terme, une personne alcoolique repentie pourrait recouvrir ses fonctions hépatiques et d'autres déficiences associées à une consommation alcoolique excessive.

Certaines études préconisent l'administration préventive de magnésium pour minimiser les effets délétères de la consommation chronique d'alcool, et prévenir le développement de cancer lié. [9]

La consommation chronique d'alcool peut resserrer les artères du cerveau et causer un déficit neurologique (Thomson et al. 1988). Une supplémentation quotidienne de 500 à 1500 mg de magnésium garderait ouverts les vaisseaux cérébraux en empêchant l'infiltration excessive de calcium dans les cellules endothéliales [10] .

Si vous consommez régulièrement de l'alcool, protégez-vous contre les carences en magnésium. Incorporez des suppléments de magnésium comme Mag365 dans votre alimentation.

L'alcoolisme a des conséquences à long terme, associez-vous aux Alcooliques Anonymes (http://www.aa-europe.net/) ou à d'autre groupes de soutien pour vous aider à combattre cette mauvaise habitude.

Références :

  1. Gianoulakis C, de Waele JP: GENETICS OF ALCOHOLISM: ROLE OF THE ENDOGENOUS OPIOID SYSTEM. Metabolic Brain Disease 1994; 9(2):105-31. 
  2. Mussalo-Rauhamaa H, Poikolainen K, Kärkkäinen P, Lehto J: Decreased serum selenium and magnesium levels in drunkenness arrestees.Drug Alcohol Depend 1987, 20:95-103.
  3. Shane SR, Flink EB: Magnesium deficiency in alcohol addiction and withdrawal.Magnes Trace Elem 1991, 10(2-4):263-268. 
  4. 5. Rayssiquier Y, Chevalier F, Bonnet M, Kopp J, Durlach J: Influence of magnesium deficiency on liver collagen after carbon tetrachloride or ethanol administration to rats.J Nutr 1985, 115:1656-1662. 
  5. 6. Abbott L, Nadler J, Rude RK: MAGNESIUM DEFICIENCY IN ALCOHOLISM: POSSIBLE CONTRIBUTION TO OSTEOPOROSIS AND CARDIOVASCULAR DISEASE IN ALCOHOLICS. Alcoholism, Clinical & Experimental Research 1994; 18(5):1076-82.
  6. Rasmussen HH, Mortensen PB, Jensen IW: Depression and magnesium deficiency.Int J Psychiatr Med 1989, 19:57-63.
  7. 11. Eby GA, Eby KL: Rapid recovery from major depression using magnesium treatment.Med Hypotheses 2006, 67:362-70.
  8. 4.Gullestad L, Dolva LØ, Søyland E, Manger AT, Falch D: Oral magnesium supplementation improves metabolic variables and muscle strength in alcoholics.Alcohol Clin Exp Res 1992, 16:986-90.
  9. Magnesium deficiency and alcohol intake: mechanisms, clinical significance and possible relation to cancer development (a review). http://www.jacn.org/content/13/5/416.abstract
  10. Alcohol-Induced Hangover: Prevention http://www.lef.org/protocols/prtcl-004.shtml#mag
Vous n'avez pas encore de compte? Inscrire maintenant!

Connectez-vous à votre compte

Interested in a trade account? Click here!